Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

slogan-bas

Les camions sur le train...

autorouteferroviairealpineMLc'est maintenant !

Les associations interpellent Ségolène Royal suite à la transformation du tunnel de sécurité du Fréjus en nouveau tube de circulation des poids lourds et appellent à manifester le 7 mars en Maurienne.  

 

 

 

Des associations, dont la FRAPNA, au niveau régional comme aux niveaux départementaux territorialement concernés (73 et 74), ainsi qu'en Savoie «les Amis de la Terre » et « Vivre et Agir en Maurienne », viennent de se réunir et ont décidé de réagir face à deux événements qui menacent la santé des populations des vallées alpines et vont contribuer à l'accroissement du changement climatique.

Il s'agit -un vrai mensonge d'Etat- de la transformation de ce qui était présenté initialement comme une galerie de sécurité au tunnel du Fréjus, et qui, à l'échéance 2019, est prévu pour devenir un deuxième tube ouvert à la circulation, notamment des poids lourds.

Second événement : la mise en oeuvre début janvier du plan de protection de l'atmosphère de la vallée de l'Arve qui a eu pour conséquence de transférer les camions les plus polluants vers le tunnel du Fréjus.

Ce type de situation montre, pour les associations, la nécessité d'agir pour le transfert du transport des marchandises de la route vers le rail. La FRAPNA Savoie demande de toute urgence le développement de l'autoroute ferroviaire alpine (AFA) à partir d'Aiton (73) jusqu'à Orbassano (Italie) afin de transporter le maximum de camions et/ou de containeurs à travers les Alpes.

Dans un courrier qui vient d'être adressé à Mme Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, et aux préfets de Région, de Savoie et Haute-Savoie, ces associations exigent que dans les plus brefs délais soit opérationnelle, en amont, une plate-forme de ferroutage à partir d'Ambérieu en Bugey. Au fur et à mesure de la montée en puissance du trafic ferroviaire des dispositions devront être prises, afin que la sécurité, le long du lac du Bourget et dans la traversée de l'agglomération Aix-les-Bains-Chambéry, soit accrue. Les associations réclament une politique tarifaire qui puisse permettre ce transfert route-rail au plus vite.

Le samedi 7 mars l'ensemble des associations et tous les citoyens, élus ou non, concernés par la qualité de l'air et leur droit à la santé, sont invités, à l'initiative de « Vivre et Agir en Maurienne » à manifester de 10 heures à 17 heures sous forme de chaîne humaine entre Saint-Michel de Maurienne et Saint-Martin-la-Porte, pour s'opposer au doublement du tunnel du Fréjus et pour le développement de l'autoroute ferroviaire alpine.   

 

Décembre 2016
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
3
4
5
7
8
9
10
11
13
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Réseaux régionaux

   Suivre sur Facebook