Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

slogan-bas

L'aménagement de la Leysse

... La FRAPNA Savoie juge 

La FRAPNA Savoie porte aujourd’hui un regard attentif sur les travaux gigantesques qui ont profondément modifié le visage d’une Leysse que des boisements de berge permettaient de repérer de loin dans le paysage chambérien.


Car à l’origine, après une analyse minutieuse du dossier, la FRAPNA avait donné un avis favorable lors des enquêtes publiques préalables. Mais des avis assortis de recommandations, voire de réserves que n’avaient pas manqué de reprendre les commissaires enquêteurs.
La FRAPNA exprime donc sa satisfaction après la réalisation, sous pilotage du CISALB, d’un large méandre à l’Est de l’ancien lit de la Leysse, juste à l’aval du pont de l’autoroute A43. Un secteur où la rivière, plus bloquée entre des digues, va retrouver une certaine naturalité. Et ce nouveau lit va même se connecter à une zone humide aménagée à l’emplacement des anciens bassins de décantation « Vicat ». Une zone humide dont la création avait été proposée par la FRAPNA dans le cadre des mesures compensatoires à l’urbanisation des Epinettes où s’est déjà installée l’entreprise Weishaupt. S’agissant de cette zone humide, elle concrétise enfin une convention signée le 25 juin 2012 entre Chambéry métropole, la SAS (aménageur des Epinettes), le Préfet de Savoie et donc la FRAPNA demandeuse.
Quant aux aménagements écologiques importants réalisés dans l’espace interdigues du lit de la Leysse le long de la piste cyclable, il faut craindre qu’ils ralentissent trop le courant à l’étiage et favorisent en fait un réchauffement de l’eau d’autant plus que les nouvelles digues ne seront pas reboisées, sécurité oblige !
Reste bien sûr à attendre l’effet des prochaines crues dites « morphogènes » et le développement de la végétation en pied de digues, susceptible de faire de l’ombre sur l’eau, pour porter un jugement définitif.


Contact presse : 06 43 25 43 08

Communiqué de presse

   Suivre sur Facebook