Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

slogan-bas

2 Février 2017 : Journée Mondiale...

zh1... DES ZONES HUMIDES, MEME EN SAVOIE
Les zones humides, de manière générale, sont des milieux qui ont régulièrement les pieds dans l’eau :  lacs, étangs ou mares, marais et tourbières, lagunes et marais salants, forêts alluviales, bras morts des cours d’eau et prairies humides.
Au fil du temps et de nos activités économiques, nous avons oublié les services gratuits et pourtant inestimables que nous rendent les zones humides, notamment en Savoie où l’on met plus fréquemment en avant le rôle de la montagne dans l’économie touristique.


 25% DE L’ALIMENTATION MONDIALE
Les zones humides nous procurent 25% de l’alimentation mondiale, à travers les activités de culture (riz, pâturage, etc.) de pêche et de chasse.
A voir : Le marais de Terre Nue sur la commune du Viviers du Lac (pâturage et fauche)

zh4DES RESERVOIRS DE BIODIVERSITE
Les zones humides sont nos réservoirs de biodiversité et abritent nombre d‘espèces d’amphibiens (100%), d’oiseaux (50%), d’insectes, d’arbres, d’arbustes, de plantes, qui sont nécessaires au bon fonctionnement des écosystèmes.
A voir : La tourbière des Saisies d’une extraordinaire richesse

DES EPONGES
Les zones humides nous préservent des inondations et des sécheresses. Elles stockent l’eau quand elle déborde et la restitue progressivement lorsqu’elle vient à manquer.
A voir :  Le marais de Chautagne (zone d’extension des crues du Rhone) - Le marais de Vullerme à Sonnaz.

zh3DES STATIONS D’EPURATION
Ces milieux filtrants contribuent à purifier l’eau, en jouant un rôle de décantation ou d’absorption des polluants par les plantes qu’ils abritent (notamment les nitrates).
A voir : la ZH du Lac de la Thuile au lieu dit le Mont.

DES CHATEAUX D’EAU
Les zones humides contribuent à l’alimentation en eau potable, favorisent l’infiltration dans les aquifères et maintiennent le débit des cours d’eau. Elles préservent la vie aquatique et notre ressource en eau.
A voir : les ZH du Col de Plainpalais et du Col des Prés

DES ESPACES POUR SE RESSOURCER
zh2Les zones humides sont des lieux de tranquillité (pêche), de promenades en mode doux, et de découverte de la nature.
A voir :  Les ZH du sud du lac du Bourget et ses observatoires de Buttet et des Aigrettes.


Aujourd’hui, plus de la moitié des zones humides a disparu.

LES PRESERVER : UN GAIN - UNE NECESSITE
« Il coûte 5 fois moins cher de préserver les zones humides que de compenser la perte des services qu’elles nous rendent gratuitement ! » (Source : Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse - 2016).
Préserver, c’est surtout garantir l’accès à l’eau, notre bien commun, aujourd’hui et encore demain.
Consciente de l’importance de ces milieux et de leur nécessaire protection, la FRAPNA Savoie se mobilise au quotidien pour les Zones Humides :

  • Sensibilisation : Pour célébrer la Journée Mondiale des Zones Humides en 2017, la FRAPNA Savoie a proposé au public, ce 29 janvier 2017, une sortie nature sur le Domaine du Buttet.
  • Développement de la connaissance
  • Soutien à l’agriculture extensive
  • Valorisation des sites naturels
  • Accompagnement de la réparation des atteintes à l’environnement


Parce que les zones humides sont des zones utiles : ensemble agissons (cliquez !)

 

 

 Crédit photos : Isabelle MIRA

 

Ces zones humides qui doivent leur sauvegarde à la FRAPNA Savoie :


Sur le bassin Versant de la Leysse, la vigilance de la FRAPNA Savoie a permis dans le passé d'éviter l'aménagement de zones d'activité au détriment des marais annexes de l'Albanne sur la commune de St Baldoph (P.O.S. annulé par le Tribunal Administratif pour insuffisance de l'Etude d'Environnement).
Par ailleurs, les arguments apportés au Préfet par la FRAPNA Savoie avaient conduit celui-ci à imposer des contraintes mettant un terme à l'extension de la ZAC de Puits d'Ordet (La Ravoire) sur le site des Chassettes aujourd'hui préservé.
Le marais des Noux (St Jeoire Prieuré) a fait l'objet d'un Arrêté de Protection de Biotope après que la FRAPNA Savoie ait contribué à faire échec à un projet de golf impactant aussi des terres agricoles.
Sur le bassin versant du Tillet, le partenariat de la FRAPNA Savoie avec l'aménageur de Savoie Hexapôle a rendu possible la préservation de 2 hectares de zones humides (Drumettaz- Méry) avec une valorisation sur les volets de la gestion écologique des eaux de ruissellement et du maintien de la biodiversité.
De manière générale la FRAPNA Savoie est exigeante s’agissant du triptyque "Eviter-Réduire-Compenser" qui doit s'appliquer à tout projet affectant le cycle de l'eau. C'est le cas dans le cadre de l'extension, de carrières en eau à Laissaud ou encore à La Motte Servolex où des mesures de réduction et de compensation relatives à l'aménagement de la zone des Epinettes ont été validées par le Préfet de Savoie.

Février 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
19
21
22
23
24
26
› Courants migratoires
10:00
Date :  26 février 2017
27
28

Réseaux régionaux

   Suivre sur Facebook